L’école est par excellence le lieu de croissance sociale où les élèves peuvent développer un processus de maturité émotionnelle, une croissance physiologique et intellectuelle. Les enseignants sont chargés de transférer un savoir mais ils reçoivent de la part des enfants à travers leurs projections symboliques une requête qui regarde leurs savoir être afin de construire et d’épanouir leur personnalité  dans une dimension sociale et relationnelle pour être demain des citoyens responsables. La tache d’accompagnement est toujours plus complexe et délicate. Les parcours de formation pour les enseignants ont pour but de fournir les instruments fondamentaux pour :

  • développer une écoute empathique,
  • acquérir une capacité de contention émotive des conflits latents et manifestés,
  • reconnaître et élaborer les états émotifs propres et ceux des élèves,
  • accroître les propres compétences relationnelles et communicatives.

Cours de formation spécifiques

  • « Gestion du conflit latent ou manifeste à l’intérieur de la classe »
  • « Gestion du stress e prévention du burn out »
  • « Écoute empathique e communication non verbale »
  • « Valorisation des identités et orientation à l’Être »
  • « Au delà du bullisme, (harcèlement): symptômes, indicateurs et instruments de support à la prévention »
  • « Au delà de la culture : instruments pour l’intégration de la diversité »

Formation pour la réalisation d’Ateliers  avec une finalité psyco-pédagogique. Livre  

Questions fréquentes

FAQ

D) Que signifie développer une écoute empathique?

R) Cela signifie développer une écoute qui va au delà des mots prononcés, permettant à l’enseignant les besoins réels lorsque l’élève exprime une provocation ou une tension émotive : problèmes familiaux particuliers, recherche d’une figure de référence qu’ils n’arrivent pas a trouver dans son noyaux familial, un moment de difficulté par exemple lors de la séparation des parents. Il s’agit de dynamiques très communes dans notre société auxquelles les enseignants doivent savoir répondre.

D) Dans mon école il est toujours plus évident qu’il y a du harcèlement. Nous divulguons pourtant du matériel d’information et de sensibilisation aux familles et aux enseignants. Est-ce que vos parcours de formations mettent à disposition des enseignants des outils de prévention? 

R) Oui. Le harcèlement né précisément dans un contexte de difficultés relationnelles, dans lequel le harceleur utilise la victime pour décharger son mal-être, sa tension interne à travers différentes actions qui passent par une violence physique ou psychologique qui peuvent conduire la victime au suicide. Cet échange relationnel malsain peut être prévenu en développant une approche de la relation basée sur l’expression et le partage de ressources, le développement de l’intelligence émotionnelle et de l’écoute empathique chez les adultes de référence, enseignants et parents.

D) Qu’est-ce que le burn out?

R) Le  syndrome du burn out désigne “la réponse individuelle a une situation professionnelle perçue comme stressante dans laquelle le sujet ne dispose pas de ressources et de stratégie cognitives et comportementales adéquates” (C. Cherniss, 1980).

Les  facteurs qui déterminent le burn out peuvent être résumés en 3 catégories principales (Marck, 1990):

  1. facteurs objectifs: organisationnels ou professionnels qui regardent l’organisation scolaire et les conditions de travail, par exemple réformes scolaires le lieu d’implantation, la charge de travail, les ressources d’enseignement, le programme à suivre, l’emploi du temps, le règlement interne, les flux de communication internes, les réunions, le parcours de carrière, etc, …
  2. facteurs subjectifs: personnels et sociaux qui  comprennent des caractéristiques individuelles comme personnalité, sexe, âge, attentes professionnelles, background culturel, religion, niveau socio-économique, style de vie, situation familiale, etc.;
  3. facteurs relationnels: relatifs aux rapports interpersonnels avec les élèves et leur famille, la direction, la compétition avec les collègues, le nombre d’élèves par classe.

Prévenir le burn out (syndrome très fréquent dans la profession d’enseignants) à travers l’approche de l’Éthique des Relations Humaines signifie comprendre l’impact que ces facteurs ont sur chacun et sur la vie relationnelle tout en fournissant des instruments adéquats afin de diminuer l’impact négatif sur la vie professionnelle et personnelle.

D’autres Formations

Individu

Entreprise

Médecins

Parents

Psychologie

Master